Je cherche...

Critique

 

L'extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea (Romain Puértolas)

note: 5Njut ! Yann - 11 février 2015

"Les Suédois, qui étaient des personnes très avisées, avaient même cru bon de dessiner une ligne jaune sur le sol pour indiquer le chemin à suivre au cas où l'un des visiteurs aureint eu la mauvaise idée de sortir des sentiers battus. Tout le temps qu'il fut au premier étage, Ajatashatru ne s'écarta donc jamais de cette ligne, pensant que les rois du meuble en pin avaient certainement posté des snipers en haut des armoires afin de faire avorter toute tentative d'évasion en abattant sur-le-champ tout client pris d'une soudaine envie de liberté."
Ainsi commence l'histoire de ce drôle de fakir qui décide de venir en France chez Ikea pour s'acheter un lit à clous, Kisifrötsipik. En chemin, il a la mauvaise idée d'arnaguer un conducteur de taxi Gitan qui n'aura de cesse de le poursuivre durant tout le roman. Ce qui pimente particulièrement le voyage que va entamer à son insu l'Indien enfermé par mégarde dans une armoire bleu tortue Ikea. Durant son périple, Ajatashatru ("prononcez Achète un chat roux") rencontrera pêle-mêle une actrice de cinéma, une famille de gitans, un Soudanais clandestin, un éditeur, un pirate libanais et l'Amour !
Vous l'aurez compris, ce livre déjanté et rempli d'humour ne se prend pas au sérieux et c'est tant mieux ! Mais au passage, on parrend plein de choses sur le sort des clandestins qui tentent le voyage de la Mediterranée à l'Angleterre. Un livre drôle et engagé à la fois, qui se lit d'une seule traite !